Les réactions engendrées

Les réactions de la population

          Le mouvement des « indignés » a gagné en popularité aux USA, il se veut apolitique, c'est-à-dire sans leader et sans porte parole. Ses contestataire sont le plus souvent jeunes et n’ont pas de liens établi avec les parties politiques.

          Selon un sondage de « Time Magazine », 54% de la population américaine ont une opinion favorable à ce nouveau mouvement de la protestation tout en sachant que 27% approuve le Tea party.

Les réactions politiques

          Au niveau politique, le mouvement ne suscite que de rares réactions au sein du gouvernement. Le président Barak Obama a cependant exprimé de la sympathie pour les manifestants et qu’ils les trouvaient courageux, il estime qu’ils expriment «  la frustration que ressent le peuple américain » et qu’il la « comprend », le vice président Joe Biden est allé du même sens. Si les démocrates sont généralement favorables au mouvement, les républicains y sont résolument hostiles mais ils ne l’ignorent plus.

         Les médias ne posent pas beaucoup de questions sur le mouvement au président des Etats Unis. Selon Felix Rohatyn (=ancien ambassadeur des Etats Unis en France) le groupe d’ « Occupy Wall Street » risquerait de gêner Obama car il ne se porte pas que sur Wall Street.

 

 

Les soutiens

          Malgré leur indépendance, ils sont soutenus par de nombreuses célébrités qui ont profité de l’occasion pour afficher leurs idées et se montrer auprès des manifestants comme l’écrivain réalisateur Micheal Moor, qui est l’une des premières stars à se ranger aux cotés du mouvement. Le prix Nobel d’économie Joseph Eugene Stiglitz a participé au mouvement le 2 octobre dernier ainsi que le fondateur de « Wikileaks » Julian Assange, les milliardaires George Soros et Warren Buffet qui ont affirmé éprouver de la sympathie pour les manifestants et disnet « comprendre leur réaction », l’acteur du film « Evadés » Tim Robbins, il y a aussi d’autre célébrités qui soutiennent le mouvement sans yu participer comme la veuve de John Lennon ainsi que beaucoup d’autres.

Les règles pour soutenir le mouvement

          Les indignés acceptent le soutien de personnes extérieures à la condition de respecter un code de conduite :

=> OWS ne tolère aucun drogue et alcool :
=> Aucune tolérance à a violence ou injure sur autrui ;
=> Aucune tolérance sur l’abus de propriété personnelle ou publique ;
=> OWS limitera les bruits de tambours entre 11h du matin et 17h le soir ;
=> OWS encourage tous les participants à respecter la santé et les règlements sanitaires.

 

Date de dernière mise à jour : 2012-03-26

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×